07 août 2007

°° « Tu es beau quand tu jouis, c'est moi qui m'extasie »

depeche_mode_10_500_375_Anton_Corbijn___Mute_Records
Anton Corbijn

Lorsque les griffes déchirent la chair et le percent à jour, que la bête se coince entre ses côtes langue et crocs à leur merci ; lorsqu'il est pute aguicheuse, pantin funambule en plein éveil, qu'il laboure le sol stérile, désarticulé. Démence au corps : il est. Il est Jenny rasoir à la cuisse ; il est abandon. He feels, centralisateur d'âmes. Il est petite douleur post-coïtale. Il est agréable.

 

Le torse nu les bras en croix, et mourir de plaisir. Comme tu voudras.

Nos hanches se cambrent à notre insu ; nos bras quémandent la carne du gourou. Nos caboches à terre stagnent du mieux qu'elles peuvent, en pamoison. Elles déchiqueteraient ces lèvres négligemment entrouvertes ; elles les préfèrent aux bouches scellées.

Lorsque le rideau se lève et le dévoile, qu'il passe le pas de nos corps ; lorsque nous l'accueillons,  naïfs et implorants, prêts à déborder littéral. Brisé contre nous : il est.

mino

 

 

Posté par God_Schizo à 00:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur °° « Tu es beau quand tu jouis, c'est moi qui m'extasie »

  • hehe

    j'ai relevé le titre :p
    et la photo aussi même si DM...voilà quoi^^

    Posté par joe, 13 août 2007 à 11:47 | | Répondre
  • !

    Je te vois depuis lontemps sur le jolie blog de RIVER..oui en effet j'écoute du placebo et saez ( en autre mais mon oreille délete aussi nombres d'autres artistes et ne va pas croire que je suis un depressif chronique^^)!
    J'adore le titre de cet article et bien que le contenu me parait sombre, j'aime la facon dont tu écris, compliqué mais on a envie de continuer !

    Posté par feeneant, 18 août 2007 à 16:07 | | Répondre
Nouveau commentaire